Mon nom est Tsosi

Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Mon nom est Tsosi

Message par bloodlines le Dim 23 Juil - 19:12

Film bien beau par sa vérité pure incarnée par ses acteurs qui ont été choisi dans le bidonville de Johanesbourg. Entre la violence naturelle et la rédemption, c'est un film très émouvant.

L'avez vous vu?
bloodlines
bloodlines
Sera la tienne

Féminin
Nombre de messages : 694
Age : 42
Localisation : ENTRE LA VALLEE ET LE PIC
Date d'inscription : 27/05/2006

Feuille de personnage
race: elfe

Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par bloodlines le Mar 1 Aoû - 16:53

Personne n'a encore vu ce film?
bloodlines
bloodlines
Sera la tienne

Féminin
Nombre de messages : 694
Age : 42
Localisation : ENTRE LA VALLEE ET LE PIC
Date d'inscription : 27/05/2006

Feuille de personnage
race: elfe

Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par darkange le Mar 1 Aoû - 19:22

non et à vrai dire j'en ai jamais entendu parlé
Anonymous
darkange
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par bloodlines le Mer 2 Aoû - 15:40

Il était encore la semaine dernière au ciné à l'affiche.
bloodlines
bloodlines
Sera la tienne

Féminin
Nombre de messages : 694
Age : 42
Localisation : ENTRE LA VALLEE ET LE PIC
Date d'inscription : 27/05/2006

Feuille de personnage
race: elfe

Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par Diaphane le Mer 2 Aoû - 15:44

j'en ai entendu parler a la radio (j'ecoute bcp la radio en fait,à défaut de ne pas regarder la télévision..)

Il semble avoir eu de trés bonnes critiques,dommage que je n'ai pu le voir..
Diaphane
Diaphane
Marquise des portes

Féminin
Nombre de messages : 436
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/03/2006

Feuille de personnage
race: vampire

http://metamorphosis.cultureforum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par Lord Aps le Mer 2 Aoû - 15:56

non, je ne connais point ce film
Anonymous
Lord Aps
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par Bathorya le Mer 2 Aoû - 16:00

Moi non plus, jamais eu l'occaz' de le voir.
Bathorya
Bathorya
Je veux qu'on s'associe

Féminin
Nombre de messages : 306
Age : 31
Localisation : En vadrouille
Date d'inscription : 29/03/2006

Feuille de personnage
race:

Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par bloodlines le Mer 2 Aoû - 16:04

Voilà une des nombreuses critique.
Mon nom est Tsotsi
Réalisé par Gavin Hood
L’Oscar 2006 du meilleur film étranger, Mon Nom est Tsotsi, tant attendu paraît enfin sur les écrans français. Gavin Hood y narre les aventures d’un caïd amnésique de bidonvilles des environs de Johannesburg, brutalement confronté à une paternité non désirée. Au terme d’un parcours initiatique Tsotsi accède à la connaissance de lui-même, à la paix et à la rédemption de son âme... Scénario, mise en scène, intentions, message philosophique et social, morale, tout est très intelligible, très bien exécuté. Mais voilà, l’ensemble prévisible et sans surprise manque cruellement de prise de risques, d’audace... On annonçait un chef d’œuvre, on assiste à l’exercice d’un disciple appliqué de bonne foi et de bonne volonté.


Mon nom est Tsotsi, premier film de Gavin Hood (diplômé de la prestigieuse UCLA), est une adaptation, que le jeune réalisateur a signé de Tsotsi, le seul roman jamais écrit par le prolifique auteur de théâtre sud-africain Athol Fugard au début des années 60 et publié vingt ans plus tard. Le livre déroule le fil du dialogue intérieur du personnage principal, qu’une profonde prise de conscience mène à la découverte de sa mémoire et de son humanité. Rendons à César etc... Gavin Hood réussi fort bien la transposition en scénario. Il transporte de l’Afrique du sud des 50’s à l’époque actuelle post-apartheid. Les dialogues sont entièrement écrit en tsotsi taal, argot des gangsters, et qui mélange des dialectes africains, l’afrikaans, et l’anglais. Le film traite de la violence désespérée des townships sud-africains, emblématiques des ghettos du monde entier.

Un jeune caïd d’un township des abords de Johannesburg, orphelin, amnésique ayant occulté tout souvenir de son enfance, se fait appelé « Tsotsi ». Ils mènent alors une vie marquée par la violence, le crime, le meurtre, l’inhumanité. Tsotsi n’a pas de vie, il n’est qu’une succession d’actes de brutalité et de cruauté. Amputé de son passé, il a oublié jusqu’à son prénom, il fuit éperdument aveuglément l’avenir, il se débat dans un présent pétri de colère, de haine, de rage, à l’égard de l’injustice dont il est victime, symbolisé par l’apartheid social.

Au cours d’une soirée d’ivresse qui tourne mal, Tsotsi fuit le bidonville, déboule dans un quartier de banlieue aisée où il braque une BMW. Quelques kilomètres plus loin, il découvre avec horreur un bébé dans le siège-auto à l’arrière. Tsotsi hésite à abandonner la voiture et le nourrisson avec sur le bas côté de la route. Mais cette cruauté surhumaine (soushumaine ?) il ne l’a possède pas.

La mystique judéo-chrétienne imprègne la facture du film avec poésie, elle est posée comme élément fondateur, figure formelle matrice dès le plan d’ouverture : la cité des taudis prise du point de vue divin, sous une voûte céleste zébrée de couleurs crépusculaires, annonçant ainsi une ère, une civilisation sur le déclin, touchant à l’instant suprême déjà écrit dans le grand livre des Cieux. La caméra, instance énonciatrice d’essence divine, entame une vertigineuse plongée sur le vaste théâtre du drame, dans un mouvement dont l’acrobatie rappelle le parcours époustouflant et rocambolesque de la caméra de Welles dans la séquence d’ouverture de La Soif du mal, pour aller choisir un individu nivelé dans la foule et en faire son personnage principal, Tsotsi : une racaille « à gueule de gamin » qui se pavane en roulant des mécaniques avec sa terrible escadre. Ce Tsotsi-là vit ses derniers heures, la fin de règne annoncée par les Cieux zébrés de rouges, c’est la sienne.

C’est par cet enfant que Tsotsi prendra le chemin de la rédemption et crèvera les épaisses ténèbres qui lui interdisent la connaissance de son enfance, de son nom, de son identité. Le jeune homme transporte le bébé dans un sac un papier jusque dans la case qu’il habite, il doit l’y nourrir, le réconforter, pallier aux tendresses maternelles, ce qui donne lieu à de scènes drôles (notamment Tsotsi confectionnant une couche avec du papier journal), qui ne sont pas sans rappeler le Chaplin du Kid. Le filmage d’ailleurs emprunte une facture typique du cinéma des premiers temps : une palette chromatique, sépia, un cadre fixe coïncidant avec l’entièreté des limites de l’espace diégétique, frontal et distancié. Au-delà de l’érudite citation, il a une véritable signification dramaturgique : de même que la représentation, Tsotsi est promis à un retour à des données archaïques, antiques de son histoire, ce passé perdu. Il retrouve son bien le plus inaliénable et pourtant aliéné : son histoire, ses racines, son identité, traumatisme originel qui a provoqué le trou noir Le bébé sera celui par qui la maïeutique sera rendue possible.

C’est ce qui nous porte à voir dans cet enfant, qui lui est donné pour un temps par la providence, l’objet qui fera de l’aventure de Tsotsi un purgatoire. Au sens propre en premier lieu, en ce sens qu’il ramène Tsotsi, alors qu’il doit se dépatouiller pour assurer sa subsistance, à des sentiments humains : premiers émois amoureux avec Miriam (femme qui allaite le nourrisson), gêne à l’égard du crime qui était la condition de son existence, amende honorable faite à l’égard d’un infirme réduit à la mendicité qu’il avait cruellement supplicié moralement. Cette réappropriation est présentée comme une véritable résurrection. C’est lors d’un pèlerinage sur les lieux de l’enfance avec le nourrisson, un terrain vague où sont abandonnés des cylindres de bétons qui servent d’abris aux orphelins indigents, que se produit le retour : un plan large des silhouettes sombres et émaciées des enfants errants à contre-jour qui avancent lentement, rendues tremblantes par le volutes d’air brûlant s’élevant du sol, irréelles, figures spectrales où le passé d’enfant errant de Tsotsi se réapparaît. Les scènes cathartiques suivantes de révélations du trauma proprement dites, sont de peu d’intérêt. Se réappropriant son passé il est en mesure,désormais, d’envisager l’avenir.

Certes Gavin Hood a de bonnes idées de mise en scène comme le montre ces quelques exemples. Le seul regret que l’on puisse avoir, c’est qu’elles sont insuffisantes à transcender un scénario de mélodrame on ne peut plus conventionnel. Le cinéaste suit avec l’application d’un élève consciencieux les règles gravées sur les tables de la loi du genre, sans chercher à les mettre en question, à les subvertir, les pervertir. On ne sort pas des sentiers battus, des poncifs dont on nous a rebattu les yeux et les oreilles. On frise, et c’est très regrettable le fim-thèse-en-science-de-l’éducation, le préchi-précha bien pensant des idéologues démagos de la famille. Les TV vont adorer.

Anne-Sophie Nanki


Mon nom est Tsosi A4982np7
bloodlines
bloodlines
Sera la tienne

Féminin
Nombre de messages : 694
Age : 42
Localisation : ENTRE LA VALLEE ET LE PIC
Date d'inscription : 27/05/2006

Feuille de personnage
race: elfe

Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par Lord Aps le Mer 2 Aoû - 16:08

l'affiche ne m'est point indifferente, je verrais cela en dvd dans se cas..
merci bloodlines pour cette information :zetaime:
Anonymous
Lord Aps
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par bloodlines le Mer 2 Aoû - 16:11

Il n' y a point de quoi très cher Lord.
bloodlines
bloodlines
Sera la tienne

Féminin
Nombre de messages : 694
Age : 42
Localisation : ENTRE LA VALLEE ET LE PIC
Date d'inscription : 27/05/2006

Feuille de personnage
race: elfe

Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par Lord Aps le Mer 2 Aoû - 16:15

bloodlines a écrit:Il n' y a point de quoi très cher Lord.

merci
Anonymous
Lord Aps
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par bloodlines le Mer 2 Aoû - 16:37

Mon nom est Tsosi Imageskg6

Va t il gérer son gang comme il l'entends?
Mon nom est Tsosi Tsotsi2so9

Mon nom est Tsosi Tsotsi61mu3
Elle devra palier au erreurs de Tsotsi.
Mon nom est Tsosi Tsotsi72zj7
La violence est en lui , un bébé le fera renaitre.

Mon nom est Tsosi Tsotsi1ex7

Il se livrera et rendra le bébé qui lui a ouvert les yeux, et cela par aimour pour une femme et pour sa conscience.
bloodlines
bloodlines
Sera la tienne

Féminin
Nombre de messages : 694
Age : 42
Localisation : ENTRE LA VALLEE ET LE PIC
Date d'inscription : 27/05/2006

Feuille de personnage
race: elfe

Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par Bathorya le Mer 2 Aoû - 16:41

Merci bien bloodlines pour ces critiques du film.
Bathorya
Bathorya
Je veux qu'on s'associe

Féminin
Nombre de messages : 306
Age : 31
Localisation : En vadrouille
Date d'inscription : 29/03/2006

Feuille de personnage
race:

Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par Lord Aps le Mer 2 Aoû - 16:55

Bathorya a écrit:Merci bien bloodlines pour ces critiques du film.

comme vous dites Bathorya..
vivement sa sortie en dvd
Anonymous
Lord Aps
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par bloodlines le Mer 2 Aoû - 17:04

Oui ,je pense aussi acheter le dvd dès sa parution , il a une telle qualité humaine.
bloodlines
bloodlines
Sera la tienne

Féminin
Nombre de messages : 694
Age : 42
Localisation : ENTRE LA VALLEE ET LE PIC
Date d'inscription : 27/05/2006

Feuille de personnage
race: elfe

Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par Lord Aps le Mer 2 Aoû - 17:14

bloodlines a écrit:Oui ,je pense aussi acheter le dvd dès sa parution , il a une telle qualité humaine.
desol, mais je n'achete plus de dvd, :ange: :ange:
vive les videos clubs :MDrr: :MDrr:
Anonymous
Lord Aps
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par tumeur le Mer 23 Aoû - 11:01

je dirai petit film sympa, avec des moments tres forts, & des acteurs tres vrais
j'ai apprecie
ils ont une drole de langue au passage les sud africains...
& c'est vrai qu'il ya un petit cote "la cité de dieu"
Anonymous
tumeur
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon nom est Tsosi Empty Re: Mon nom est Tsosi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser