Lés écorchés..

Aller en bas

Lés écorchés.. Empty Lés écorchés..

Message par Diaphane le Sam 17 Juin - 13:58


récit du rêve


Je suis infirmière, cela fait bien longtemps que je bosse dans un grand hôpital, d'une gigantesque ville.Nous avons depuis quelques mois, un patient pour le moins étrange.Il semble être revenu d'une contrée inconnue, et a contracté une maladie encore étrangère a la médecine..Il dévellope des symptômes aux fil des jours il perd sa peau en lambeaux, et à présent il a l'apparence d'un écorché.Sans oublier qu'il sombre peu à peu dans une léthargie profonde.
On l'a évidement placé dans une chambre spéciale, où les médecins et infirmieres ne peuvent entrer qu'avec des combinaisons (un peu comme les combinaison que l'on retrouve dans les centrales nucléaires).Car on ne sait pas vraiment si cette maladie est véritablement contagieuse.Il y a une pièce à côté de la chambre pour observer le patient.Evidement, le patient n'aperçoit qu'un miroir sans teint.On ne peut savoir si il y a donc quelqu un dérriere cette paroi.

Je faisais donc mon service de garde et discutais avec un jeune interne, celui-ci était assez ambitieux et n'avait pas encore beaucoup de plomb dans la tête.Pour sûrement m'impressioner, il voulait aller dans la chambre du malade sans combianaison pour lui prescrire les soins quoitidiens.
Je le laissait faire, cet étrange patient semblait presque mort depuis une semaine, il n'avait presque aucune réaction..Fatiguée de ma journée de 12h, je le laissa faire.Et parti nettoyer la petite salle d'observations, où certains ministres et chefs d'Etat étaient venu observer le patient le jour même.L'Etat semble s'interrerser aux cas du pauvre homme.
Je gardais toujours un oeil sur l'interne, et rangeant les chaises et en nettoyant le sol.
Je vis que celui -ci lui faisait une piqûre dans cette chaire rouge laissée à l'air libre.Puis soudain une réaction, l'écorché serra trés fort la main du jeune interne, et cette main qui tenait la seringue, la laissai alors tomber au sol.Il serrait de plus en plus fort, l'interne gémissait et tentait de se libérer.Le patient pris l'interne à la gorge et serra, serra si fort que le jeune homme ne pouvait plus respirer.
Il se trouvait a présent au sol suffoquant..Et je vis alors cet écoché dévorer l'interne, tel une bête sauvage.J'observais ce sanglant spectacle, mais je ne pouvais rien faire, je ne pouvais pas appeler au secours, quelqu'un m'avait enfermé dans cette petite piéce.J'été paniquée, je criais, je battais de mes poings sur la porte, mais au final qui aurait pu m'entendre, il n'y avait personne à cet étage et à cette heure de la nuit..
C'est alors que l'écorché ayant fini sa besogne, leva rapidement la tête, et je ne sais de quelle façon, mais il avait deviné ma présence dans la pièce annexe.Et tourna lentement son regard vers moi.J'essayais toujours d'ouvrir la porte en vain.Il se leva lentement, marchait puis courait vers la vitre...


.Et c'est ainsi que je me reveilla.

Rien n'a été ajouté ou inspiré d'autres films ou romans,c'est la description d'un reve que j'ai fais il 'y a environs un an de la cela..Je fais souvent ce type de rêve incluant un véritable scénario.Il m'arrive parfois de les retranscrire au reveil dans un carnet prévu a et effet..
Et vous est ce que vous retranscrivez vos rêves de maniere détailée?
Faites vous des rêves de ce type?
Diaphane
Diaphane
Marquise des portes

Féminin
Nombre de messages : 436
Localisation : Lille
Date d'inscription : 28/03/2006

Feuille de personnage
race: vampire

http://metamorphosis.cultureforum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Lés écorchés.. Empty Re: Lés écorchés..

Message par AraneL le Ven 26 Jan - 10:49

un seu mot à dire : :oh:...étonnant

AraneL
Il faut que tu reviennes

Féminin
Nombre de messages : 815
Age : 38
Date d'inscription : 01/11/2006

Feuille de personnage
race: elfe

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum